• La tête dans les étoiles

La tête dans les étoiles

Utilisation de projecteurs Panasonic pour un spectacle en 3D lors de l'inauguration du nouveau bâtiment de physique de l'Université de Durham

Pour célébrer l'ouverture du nouveau Centre Ogden de physique fondamentale - un investissement de 11,5 millions £ - l'université de Durham a demandé au spécialiste londonien de la projection en mapping, The Projection Studio, de créer une projection multimédia baptisée Worlds, Systems & Creations sur l'entièreté de la façade du nouveau bâtiment. 

Le Centre Ogden, construit sur le site Lower Mountjoy de l'université, accueillera une équipe internationale de chercheurs qui étudient le cosmos.

Le mapping 3D a nécessité six projecteurs PT-DW17K2 de Panasonic pour inonder de lumière toute la façade du bâtiment.

« Ce projet illustre à merveille quel peut être le résultat d'une union entre la science et la culture »

Trois nuits durant, le spectacle projeté au rythme de six représentations par heure commençait par raconter l'histoire de Thomas Wright, un astronome, mathématicien et architecte du XVIIIe siècle originaire du comté de Durham, qui fut le premier à décrire la forme de la Voie lactée.

La projection est le fruit d'une collaboration entre plusieurs artistes et cosmologistes, et a été mise en forme par Ross Ashton et Karen Monid, deux membres de The Projection Studio.  Le spectacle de huit minutes intègre des simulations informatiques de l'Univers, créées par l'Institut de cosmologie informatique de l'université et accompagnées par la musique d'Isobel Waller-Bridge.

Ce spectacle s'inscrivait dans une campagne publique plus vaste lancée par l'université pour célébrer l'ouverture du nouveau centre, et donner aux visiteurs la possibilité d'en savoir plus sur l'univers à travers plusieurs activités et lors de conférences. 

« J'ai déjà réalisé de nombreux projets avec des projecteurs Panasonic, et je les trouve toujours très résistants », affirme Ross Ashton. « Grâce à leur luminosité et à la profondeur de leurs couleurs, ils parviennent toujours à rendre justice à notre travail. »

« Nous avons projeté de près avec des objectifs grand angle sur une forme complexe très en relief. La profondeur de mise au point des objectifs est toujours impressionnante. Le résultat est fantastique ; la précision des couleurs et la résolution nous ont permis de projeter des images époustouflantes sur la façade du bâtiment. »  

Grâce à son système unique à quatre lampes, le PT-DW17K2 est capable de produire avec un boîtier compact une luminosité de 17 000 lumens en mode haute puissance. Le projecteur, qui peut être monté à 360°, est idéal pour répondre aux besoins des installations utilisées lors des spectacles et des événements en direct.

« J'ai réalisé de nombreux projets avec des projecteurs Panasonic, et je les trouve toujours très résistants »

Le système de support multi-écrans assemble à la perfection les différents écrans grâce à des fonctionnalités de fusion des bords, de nuançage des couleurs et d'agrandissement numérique de l'image.

Étant donné que le projecteur peut être utilisé dans une plage de températures en fonctionnement de 0 à 40 °C en mode portrait, il était particulièrement indiqué pour les longues projections organisées durant plusieurs soirées froides dans cette région du nord-est de l'Angleterre.

« J'ai déjà utilisé des projecteurs DZ17K2 pour toute une série d'événements de mapping extérieurs, et je suis toujours impressionné par leur résistance face aux éléments. Ils ne m'ont jamais lâché », ajoute Ross Ashton.  

L'Université de Durham est l'une des plus prestigieuses au monde. Le Centre Ogden accueillera l'Institut de cosmologie informatique, le Centre d'astronomie extragalactique et le Centre d'instrumentation avancée.

Le bâtiment a été construit grâce à une donation de 3,35 millions £ du Ogden Trust, présidé par Sir Peter Ogden, un ancien étudiant du département de physique de Durham et entrepreneur, ainsi qu'au versement d'un montant de 1,5 million £ de la Wolfson Foundation et d'un autre montant de 900 000 £ provenant d'un mécène privé.

Le professeur Carlos Frenk, directeur de l'Institut de cosmologie informatique de Durham, se réjouit : « Le nouveau bâtiment du Centre Ogden de physique fondamentale est un véritable joyau architectural pour notre merveilleuse ville. Ce sera une base impressionnante pour l'Institut, et nous sommes impatients d'y prendre nos quartiers pour poursuivre nos travaux de recherche innovants. »

Les événements faisant appel au projection mapping sont de plus en plus populaires. En 2015, Panasonic a publié un livre blanc sur la base des résultats d'une enquête menée dans le secteur, indiquant que le marché se développait à un rythme soutenu.

Un quart des entreprises interrogées ont constaté une augmentation de plus de 50 % de leur chiffre d'affaires généré par le projection mapping. La moitié d'entre elles ont même déclaré que leurs recettes avaient augmenté de plus de 100 %. Les projections sont en train de gagner du terrain sur les techniques plus traditionnelles, notamment les feux d'artifice.

Cllr Simon Henig, président du conseil régional de Durham : « Durham est à la pointe de l'innovation à de nombreux niveaux, et ce projet illustre à merveille quel peut être le résultat d'une union entre la science et la culture. C'est précisément ce mariage enrichissant des technologies et du monde universitaire qui contribue à forger notre réputation nationale et internationale grandissante de Ville des lumières. »