• Coldplay - Des étoiles plein les yeux

Des étoiles plein les yeux

Comment les projecteurs Panasonic fournis par XL Video ont permis de créer un show artistique unique pour le lancement de « Ghost Stories », le dernier album de Coldplay.

La mise en scène, imaginée par une équipe composée de Ben Miles, Paul Normandale, Misty Buckley et Phil Harvey, devait créer une ambiance intimiste pour rapprocher le public du groupe lorsqu'il présenterait ses nouvelles chansons. Pour le lancement mondial de l'album à Los Angeles, il avait été demandé à l'équipe créative de mettre au point une projection à 360 degrés digne d'un planétarium, qui occuperait tout l'espace périphérique disponible et couvrirait tout le plafond.

Par ailleurs, Ben Miles avait précisé que, pour les deux concerts à guichets fermés au Royal Albert Hall, les projections devraient tapisser les champignons acoustiques emblématiques de la salle de concert. En tout, 62 projecteurs Panasonic PT-DZ21K de 20 000 lumens ont été mis à contribution pour donner vie à un ciel étoilé – une création inspirée d'un titre du dernier album du groupe, 'A Sky Full of Stars'.

Retransmission télévisée de « Ghost Stories »

La retransmission télévisée nécessita 46 projecteurs Panasonic PT-DZ21K, contrôlés par huit serveurs multimédias AI I8 achetés pour l'occasion (quatre pour le direct et quatre en back-up dynamique), soit le plus grand nombre de projecteurs jamais mis à disposition par XL Video pour un seul spectacle.

Les projecteurs Panasonic avaient déjà permis de créer une toile de fond audiovisuelle pour des artistes aussi différents que Roger Waters et Fat Boy Slim.

L'avant-première du lancement de l'album s'articula autour d'une petite scène centrale, la majeure partie des projecteurs étant positionnés par terre dans toute la salle pour illuminer une surface de projection totale équivalente à six superficies 4K. C'est sur cette toile de fond que le groupe joua l'album dans son intégralité, ainsi que quelques-uns de ses plus grands succès.

Ben Miles, de la société MixedEMotionsLondon, explique que le concept original de la retransmission télévisée était de créer une expérience complètement immersive pour le public présent sur place et les spectateurs assis devant leur télévision. « Le groupe souhaitait jouer quelques concerts plus intimes et se rapprocher du public de manière à réellement pouvoir interagir avec lui. Lorsqu'ils jouent dans de grands stades, ils sont souvent éloignés du public. Nous avons donc réfléchi à toute une série de salles alternatives. Nous avons parlé d'espaces extérieurs, de théâtres et d'endroits comme la Roundhouse. Mais nous pensions qu'ils étaient trop restrictifs en termes de distances de projection. »

Finalement, l'équipe créative décida de recréer la Roundhouse emblématique de Londres dans les studios de Sony Pictures à Los Angeles.

« Pour le chanteur Chris Martin et le reste du groupe, Ghost Stories est un album assez personnel. Le scénographe avait déjà construit une maquette de ce qu'ils souhaitaient, de forme ronde, avec de grandes toiles de scène qui seraient utilisées pour les projections », poursuit Ben Miles. « La taille du DZ21K a été un facteur décisif. En termes d'occupation d'espace, il semblait être d'une taille similaire à d'autres projecteurs. Mais à y regarder de plus près, le boîtier à l'intérieur du cadre était bien plus petit. Comme nous pensions les installer parmi les sièges, la largeur du projecteur était un facteur important pour qu'il puisse être placé à côté de quelqu'un. »

« La veille du concert, ils étaient assez inquiets. Je leur ai dit de ne pas se faire de soucis, que le résultat serait excellent et qu'ils seraient enchantés. Cette nuit-là, nous avons testé les projections en conditions réelles et tout perfectionné pour obtenir le meilleur résultat possible. Le jour suivant, quand le groupe est monté sur scène avec les lumières éteintes et les projecteurs allumés, Chris m'a demandé de le rejoindre sur scène et m'a dit, à mon plus grand soulagement, qu'il aimait le résultat. »

Royal Albert Hall

Le public présent lors de la retransmission télévisée avait été admis sur invitation. Les projecteurs avaient donc pu être installés dans des endroits qui auraient été impossibles à utiliser lors de concerts normaux. Mais pour les concerts au Royal Albert Hall, l'équipe créative a dû réfléchir à de nouvelles idées pour trouver la meilleure solution.

Finalement, XL Video mit à disposition 16 projecteurs Panasonic pour ces représentations, chacun offrant une sortie 1 920 × 1 200 HD. Les images furent à nouveau mappées à l'aide de quatre serveurs multimédias AI S8 (deux pour le direct et deux en back-up dynamique).

Les projecteurs furent montés dans plusieurs loges au dernier étage pour une projection sur le plafond. Chacun couvrait de quatre à six champignons, projetant le contenu qui avait été utilisé à Los Angeles, mais adapté à l'espace de projection.

« Comme nous avions déjà passé pas mal de temps à travailler avec les projecteurs de Panasonic, nous savions à quel point chaque appareil était compact. Leur cadre externe était parfait pour que nous puissions les installer à des angles légèrement différents. Nous savions d'avance que nous pourrions monter les projecteurs à l'angle souhaité, alors que le Royal Albert Hall est très restrictif en termes de points de montage », ajoute Ben Miles.

High Brightness Projection

Le PT-DZ21K offre des images d'une beauté époustouflante, est facile à entretenir et garantit un fonctionnement fiable. Son boîtier extrêmement compact renferme 20 000 lumens de luminosité et un formidable potentiel créatif.

Le PT-DZ21K est synonyme de contraste, de profondeur et de clarté. Son système à quatre lampes offre un fonctionnement prolongé stable permettant une projection continue 24 h/24 et 7 j/7.