• Rethinking CCTV in Regensburg

Repenser la CCTV à Ratisbonne

Dans la ville de Ratisbonne (ou « Regensburg »), en Bavière, le centre commercial Donau-Einkaufszentrum utilise la CCTV pour maximiser son chiffre d’affaires.

Bien souvent, les détaillants sont réticents à faire l’acquisition d’un système CCTV, qu’ils considèrent encore comme une dépense supplémentaire ne permettant ni de faire baisser le nombre de délits, ni d’augmenter leur rentabilité.

Cependant, le centre commercial Donau Einkaufszentrum (situé à Ratisbonne, à 70 km au nord de Munich) inverse cette tendance. Après l’installation d’un nouveau système de caméras IP fin 2016, le centre a tiré pleinement parti du logiciel intégré de la gamme i-PRO de Panasonic pour obtenir des données commerciales plus fiables que jamais.

Au total, 62 caméras CCTV de Panasonic et quatre enregistreurs vidéo réseau (WJ-NV300) permettent à l’équipe de sécurité de rester attentive au moindre détail, et à la direction du centre commercial d’améliorer les données clients grâce à un nouvel outil. Répartie entre deux étages, l’installation couvre une surface d’environ 12 000 mètres carrés d’espace non-commercial. Elle fournit des informations concernant l’âge et le sexe des visiteurs, leurs déplacements, ainsi qu’une cartographie thermique et une fonctionnalité de reconnaissance faciale.

Le centre ne s’arrête pas sur cette lancée : la direction prévoit d’étendre le système et d’inclure des panneaux d’affichages dynamiques adaptés à l’âge et au sexe des visiteurs accédant au site par l’une des 19 entrées.

« Dans les six mois à venir, nous disposerons d'une quantité de données suffisante pour commencer à modifier le prix du mètre carré. »

« Il faut prendre en compte deux types d’acteurs : nos locataires et nos clients. Le nouveau système de sécurité garantit la sécurité de nos clients et permet à nos locataires de connaître le profil de leurs visiteurs. » explique Thomas ZInk, Directeur général. « Sur le plan commercial, notre activité a pris un nouvel élan ; nous sommes en mesure de fournir des données chiffrées aux locataires qui souhaitent obtenir des garanties en matière de fréquentation, par exemple.

Ce système est en service depuis quatre mois ; dans les six mois à venir, nous disposerons d'une quantité de données suffisante pour commencer à modifier le prix du mètre carré pour les nouveaux locataires, en l’adaptant à la fréquentation des lieux. Par le passé, nous aurions dû débourser des dizaines de milliers d’euros pour faire calculer ce type d'information de façon indépendante.

Nous avons commencé à proposer ces données à nos locataires, pour une utilisation marketing interne ; le système sera donc rentabilisé en quelques mois.

Nous allons bientôt chercher comment améliorer l’affichage dans le centre, pour attirer les visiteurs vers les boutiques susceptibles de les intéresser en fonction de leur âge et de leur sexe. »/p>

Des caméras boîtiers HD sont placées à chaque entrée et réparties stratégiquement dans le centre commercial ; elles sont complétées par des caméras dômes 4K à 360 degrés pour couvrir les zones non accessibles aux caméras boîtiers.

« Le nombre de caméras achetées s’est avéré nettement inférieur à celui initialement prévu. Les caméras à 360° de Panasonic permettent de surveiller une zone bien plus vaste que nous ne l’avions imaginé : nous avons donc couvert une surface plus importante avec moins de caméras » explique Willi Blößl, responsable technique du centre.

« C’est la solution idéale dans un pays comme l’Allemagne, où la vidéo-surveillance est relativement mal perçue. Cela étant dit, les caméras dômes sont si petites que la plupart des gens ne remarquent pas leur présence. »

« Les caméras à 360° permettent de surveiller une zone bien plus vaste que nous ne l’avions imaginé » 

« Le système a été paramétré pour envoyer automatiquement un message d’alerte aux téléphones portables de l’équipe de sécurité en cas d'incident requérant leur attention. Nous utilisons les outils statistiques intégrés pour identifier les objets abandonnés, ou les changements de cadre délibérés par exemple.

Notre base de données de reconnaissance faciale est extrêmement restreinte. En janvier, nous avons subi un cambriolage en-dehors des heures d’ouverture, et une caisse a été volée. Deux semaines plus tard, le coupable est revenu sur les lieux, déclenchant une caméra d’entrée, et le système nous en a alerté. Nous avons pu appréhender cet individu et le livrer à la police. Leurs services étaient très satisfaits de la qualité de l’enregistrement, qui leur a permis de monter un dossier solide. »

La technologie Smart Coding de Panasonic permet de gérer la sauvegarde des vidéos d'une manière simple et efficace. Avec une compression H.265 supérieure à la moyenne, la technologie Smart Coding réduit l’espace de stockage requis de 70 % par rapport à la H.264.

Des algorithmes intelligents permettent de sauvegarde les parties immobiles de l’image en utilisant une faible bande passante, tout en capturant en Full HD les éléments en mouvements.

« Le système sera rentabilisé en quelques mois »

Un jour de haute fréquentation comme le samedi, le centre peut attirer jusqu’à 40 000 visiteurs, et des tests à l’aide d’un compteur manuel ont permis d’établir que l’exactitude du logiciel de comptage de personnes atteignait 97 %. « Je n’ai jamais été tant sollicité par le responsable du centre. Hier encore, je m’efforçais de gérer la sécurité efficacement, tant bien que mal, avec un système dépassé et obsolète. Aujourd’hui, je suis en mesure d’apporter des données d’une importance capitale qui garantissent notre réussite future. » ajoute Willi Blößl.